Le mois de septembre est la période propice pour jardiner afin d’avoir de belles floraisons à l’arrivée du prochain automne et du printemps. Avez-vous un jardin d’ornement, ou un jardin d’agrément ? Quelles fleurs y planter en septembre ? Voici quelques idées de fleurs à planter en septembre et des idées déco pour que votre jardin puisse être le plus beau et le plus accueillant possible !

Le crocus pour ses fleurs jaune vif

Les crocus sont des plantes vivaces à bulbe. Certaines espèces possèdent une floraison automnale et d’autres ont une floraison printanière. Les bulbes des espèces de crocus à floraison printanière sont mis en terre de septembre à novembre.

Comment planter le crocus ?

Pour planter au mois de septembre les bulbes de crocus, commencez par les positionner au sol en veillant à mettre de la distance entre eux. Ensuite, creusez un trou de 5 à 10 cm de profondeur pour chaque bulbe. Les bulbes de crocus ne supportant pas un sol trop humide, vous pouvez drainer le fond du trou avec du gravier. Enfin, veillez à placer les bulbes en mettant la pointe vers le haut. Recouvrez de terre et tassez.

fleurs jaune de crocus

Quel entretien pour le crocus ?

Le crocus fait partie des fleurs à planter en septembre qui réclament peu de soins. Toutefois, pour le couper après floraison, attendez que le feuillage jaunisse pour permettre aux bulbes de se régénérer. Si vous avez planté votre crocus sur une pelouse, ne la tondez pas avant que les crocus soient complètement fanés.

Comment obtenir de belles compositions avec le crocus ?

Les fleurs du crocus peuvent mettre en valeur le mobilier du jardin et vos terrasses. Pour que la décoration du jardin soit encore plus attrayante et mette en valeur votre toiture par exemple, plantez vos crocus avec d’autres bulbes printaniers comme les chionodoxas, les muscaris ou encore les narcisses nains. Vous pouvez aussi les mettre ensemble avec les espèces vivaces à floraison tardive. Ainsi, après la floraison du printemps, ils laisseront la place à d’autres belles fleurs et teintes.

Le camélia d’automne pour un jardin d’ornement

Le camélia est un arbuste à feuillage persistant, avec une floraison hivernale. Le camélia offre des fleurs simples qui rappellent les roses et pivoines. Elles sont parfois parfumées. Vous pouvez avoir des fleurs jaunes, ou une floraison avec un coloris rose, rouge, blanc… L’odeur du camélia d’automne (Camellia sasanqua) se confond à celle du thé au jasmin. Les camélias d’automne sont donc très appréciés pour leurs senteurs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle dans plusieurs régions de la Chine, ces fleurs à planter en septembre sont utilisées pour parfumer le thé. Les camélias se plantent dans un jardin d’ornement en septembre, octobre, ou entre avril et mai.

Comment cultiver le camélia d’automne dans un jardin ?

Pour planter vos camélias en pleine terre, choisissez un abri mi-ombreux de votre jardin. Les camélias se plantent uniquement sur un sol acide et bien drainé. Ainsi, si votre terre n’est pas acide, vous pouvez préparer un mélange de 1/3 de terre de bruyère, 1/3 de sable et 1/3 de terre de votre jardin. Ensuite, creusez un trou d’une taille double à celle du contenant ou de la motte. Introduisez le mélange réalisé dans le trou creusé et posez-y votre camélia, après avoir hydraté au préalable la motte. Recouvrez avec le mélange, tassez et arrosez.

Quel entretien pour le camélia d’automne ?

Pour l’entretien de ces fleurs dans votre jardin, adoptez ces quelques gestes :

  • Veillez en hiver à débarrasser vos feuillages de la neige pour prévenir toute brûlure et favoriser la formation des boutons de fleurs ;
  • Faites attention aux racines superficielles lors de vos binages de sorte à ne pas les endommager ;
  • Prenez le soin de couper les fleurs fanées ;
  • Évitez l’arrosage abondant de vos camélias en automne.

À quelles plantes associer les camélias d’automne ?

Vous pouvez choisir ces fleurs à planter en automne si vous avez déjà d’autres plantes de terre de bruyère ou de terre acide comme les hostas, les piéris, les azalées et les kalmias.

Les narcisses, de belles fleurs à planter en septembre

Le narcisse est une plante à bulbe facile à cultiver, peu exigeante et qui refleurit fidèlement chaque année. Il annonce le printemps et participe à la déco du jardin grâce à sa floraison abondante aux teintes lumineuses et chaudes. Les bulbes de narcisses se plantent dans un jardin ou verger de septembre jusqu’en décembre pour favoriser un très bon enracinement avant le printemps.

Narcisses : conseils de plantation

Les bulbes de narcisses se plantent en bordure ou en massifs. Ils résistent parfaitement à la sécheresse estivale et supportent également les sols humides. Ils se plantent donc sur toute bonne terre de jardin. Pour le faire, creusez un trou de 10 à 20 cm de profondeur et déposez-y vos bulbes. Pour obtenir un bel effet, plantez-les en groupes de 5 à 10. Recouvrez de terre et arrosez légèrement.

Comment entretenir les narcisses ?

Les narcisses et les jonquilles ne requièrent guère beaucoup d’attention de votre part pour fleurir. Cependant, après leur floraison, prenez le soin de couper les fleurs fanées en conservant la tige. Attendez que le feuillage sèche complètement puis déterrez les bulbes et conservez-les dans un endroit sec, frais, à l’ombre pour une prochaine plantation.

À quelles plantes associer les narcisses ?

Pour planter vos narcisses, vous pouvez les associer aux plantes vivaces à floraison automnale ou à floraison estivale. À l’instar des narcisses botaniques, cultivez les formes les plus petites des narcisses en rocaille, en les associant aux plantes tapissantes. Vous avez également la possibilité de planter vos narcisses en pot en les associant soit aux tulipes soit aux jacinthes.

L’anémone du Japon, la reine de l’automne

fleurs de l'anémone japonaise

L’anémone du Japon est une plante vivace à floraison automnale de la famille des Renonculacées. Elle offre des fleurs éclatantes, lumineuses et gracieuses de couleurs blanc spur ou rose. L’anémone du Japon supporte parfaitement de courtes gelées. Elle est donc une plante à fleurs rustique. La plantation des bulbes de l’anémone du Japon se fait au printemps, mais également en automne.

Comment cultiver l’anémone du Japon ?

Les bulbes de l’anémone du Japon fleurissent sur un sol riche en humus et bien drainé.

Veillez à planter vos bulbes d’anémone du Japon à l’abri du vent, à la mi-ombre. Creusez un trou de plantation et placez-y votre bulbe. Ensuite, rebouchez le trou avec un mélange de terreau et de terre de jardin. Pour finir, tassez légèrement et arrosez généreusement.

Quel entretien pour l’anémone du Japon ?

Après plantation de l’anémone du Japon, prenez le soin de procéder à son arrosage régulièrement tout le long de la première année. Ensuite, une fois que le sol devient naturellement frais, vous n’aurez plus besoin de faire recours à l’arrosage. De plus, veillez à couper régulièrement les fleurs fanées. Il est conseillé de rabattre la touffe en hiver.

Si vous choisissez les anémones du Japon comme fleurs à planter en septembre, d’autres espèces végétales peuvent en tirer profit. Par exemple, l’aconit et les fougères ne poussent qu’à l’ombre. Vous pouvez les associer aisément à l’anémone du Japon.

La jacinthe, la fleur aux clochettes parfumées

Au nombre des fleurs à planter en septembre, la jacinthe est une plante vivace qui offre des fleurs très odorantes de couleurs vives. Elle est cultivée pour orner au printemps rocailles et massifs. Les fleurs de la jacinthe sont utilisées en cuisine et pour la confiserie. La fleur sert à décorer la salade, et est utile en pâtisserie pour son parfum.

Comment planter la jacinthe ?

La jacinthe est peu exigeante pour sa plantation. Elle se plante sur un sol riche en humus, bien drainé et léger. Les bulbes de jacinthe se plantent de septembre à décembre. Pour ce faire :

  • Choisissez un emplacement ensoleillé et partiellement ombragé de votre jardin ;
  • Creusez un trou d’une profondeur équivalent à trois fois la hauteur de votre bulbe ;
  • Préparez un mélange de sable et de gravier d’environ 2 cm puis versez-le dans le trou ;
  • Placez-y le bulbe en veillant à le positionner à la verticale ;
  • Recouvrez de terre, tassez légèrement et arrosez gracieusement.

Pour avoir de belles associations de couleurs, plantez les bulbes de jacinthes en groupe en les espaçant de 10 à 15 cm.

Comment entretenir les jacinthes ?

L’excès d’humidité pouvant nuire aux bulbes des jacinthes, arrosez-les régulièrement, mais légèrement. Si vous avez planté vos bulbes de jacinthe en pleine terre, faites un apport de fumier décomposé en fin d’hiver. Par contre, si vous les avez plantés en pot, maintenez le terreau humide tant que la plante garde des feuilles. Procédez au renouvellement de la plantation chaque année en tuteurant si possible les plus gros sujets.

Comment créer de belles associations avec la jacinthe ?

Pour avoir de belles associations avec la jacinthe, associez-la à des pensées, des primevères ou encore avec d’autres plantes à bulbes comme les tulipes ou les narcisses.

Les fritillaires ou goganes dans l’ouest de la France

La fritillaire est une plante bulbeuse à floraison printanière de la famille des liliacées. Elle offre des fleurs en forme de clochettes pendantes de couleurs diverses. Les fleurs de la fritillaire ont des couleurs vives, de couleurs bigarrées et parfois de couleurs sombres. La plantation des bulbes des fritillaires se fait tôt au début de l’automne en septembre.

floraison de la fritillaire

Comment planter la fritillaire ?

Selon l’espèce de la fritillaire, les conditions de plantation diffèrent. Ainsi, il est conseillé de vous renseigner sur l’espèce choisie au moment de l’achat à la jardinerie. Toutefois, de façon générale, les bulbes de fritillaire se plantent dans un trou à une profondeur de 8 à 25 cm (3 fois la taille du bulbe). Pour avoir une très belle floraison, espacez les bulbes de fritillaire de 10 à 30 cm lors de la plantation. Pour avoir une belle floraison de la fritillaire, ajoutez un peu de sable à la terre de plantation.

Comment bien entretenir les fritillaires ?

Ces fleurs à planter en septembre ont besoin d’un sol riche et bien drainé pour donner une belle floraison. Fertilisez donc le sol si vous remarquez que votre plante perd de sa vigueur. Vous n’aurez à arroser votre fritillaire qu’en cas de sécheresse prolongée. Mais, vu qu’elle a une floraison printanière, vous n’aurez pas à recourir à l’arrosage. La fritillaire est une plante qui nécessite très peu de soins.

À quelles plantes faut-il associer la fritillaire ?

La fritillaire s’associe parfaitement avec d’autres plantes bulbeuses comme l’anémone Blanda, les jacinthes et le Iris reticulata. Elle se plante également très bien aux côtés d’autres arbustes à fleurs de taille moyenne comme les azalées caduques et les lilas. Aux côtés des hostas à floraison précoce, la fritillaire forme également de magnifiques contrastes.

Les belles fleurs blanches du fraisier

Les fraisiers donnent de délicieux fruits que beaucoup de personnes aiment. Ils sont faciles à cultiver. On peut les planter au mois de septembre, pour permettre aux fraisiers de s’enraciner avant l’arrivée de l’hiver. Cependant, toute la période de mi-août à la mi-octobre est favorable. Vous n’aurez donc qu’à ajouter leur plantation au calendrier de votre jardin durant cette période.

Fraisiers : nos conseils de plantation

La plantation des fraisiers se fait de préférence au potager dans un emplacement ensoleillé pour les variétés à gros fruits. Elles ont besoin de soleil. Cependant, un endroit partiellement ombragé est recommandé pour les variétés à petits fruits. Les fraisiers se cultivent sur un sol riche en humus et légèrement acide. Pour planter vos fraisiers, préparez le sol de culture un mois à l’avance en le débarrassant de toute mauvaise herbe. Ensuite, ajoutez un engrais de fond et du fumier à la terre du potager. Immergez dans de l’eau de pluie les plants de godets des fraisiers, sortez-les et égouttez. Enfin, plantez-les sur des buttes et tassez au pied de chaque fraisier. Prévoyez une cuvette d’arrosage.

Ce qu’il faut pour entretenir les fraisiers

Les fraisiers nécessitent un entretien régulier. Binez régulièrement le pourtour des pieds des fraisiers en veillant à ne pas endommager les racines. Prenez le soin de retirer toutes les mauvaises herbes. Durant l’été, coupez les stolons et repiquez-les si possible dans une autre zone du potager dédiée aux fraisiers.

Que planter près des fraisiers ?

Les fraisiers ne se cultivant que dans un potager, mettez-les ensemble avec des légumes qui apprécient les mêmes conditions de culture. Dans votre potager à côté des fraisiers, plantez de la laitue, de l’ail ou encore le haricot.

Le perce-neige, annonciateur du printemps

Le perce-neige est une plante bulbeuse de la famille des alliacées qui embellit un aménagement extérieur. Il fait partie des premières fleurs à éclore en hiver. Le perce-neige comme l’indique son nom supporte parfaitement les gelées de l’hiver. Ses clochettes blanches laissent un doux parfum de miel dans l’air. Il se plante au début de l’automne entre septembre et octobre. Il ne nécessite que très peu d’entretien. Le perce-neige est utilisé pour composer des potées éphémères, orner une pelouse, faire fleurir des bordures ou encore pour former des tapis fleuris sous des rosiers grimpants.

floraison du perce-neige

La plantation du perce-neige en septembre

Le perce-neige se cultive sur un sol riche en humus, mais demeurant frais durant l’été. Un sous-bois et l’ombre d’une haie sont donc des emplacements idéals que vous pouvez prendre en compte pour la plantation des bulbes du perce-neige. Pour planter les bulbes de perce-neige, apprêtez le terrain de plantation en veillant à enlever tous les cailloux et les herbes sauvages. Il est conseillé de planter les bulbes de perce-neige en groupes de 8-10 tout en les espaçant de 5 à 10 cm. Ainsi, creusez un trou de 8 à 10 cm de profondeur et plantez-y vos bulbes de perce-neige.

Comment entretenir le perce-neige ?

Le perce-neige est une fleur qui ne nécessite presque pas de soins. Après sa floraison, patientez le temps que son feuillage jaunisse avant de le couper afin de permettre aux bulbes de former leurs réserves pour se régénérer. De plus, le perce-neige n’a pas besoin d’être arrosé en période hivernale.

À quelles plantes associer le perce-neige ?

Le perce-neige se marie parfaitement avec d’autres plantes faciles à cultiver comme eux. Il se plante naturellement auprès de plantes bulbeuses à floraison printanière comme les jonquilles, les muscaris et les jacinthes.

Les fleurs à planter en septembre sont très nombreuses. Pour faire votre plantation de septembre, faites vos choix en fonction du sol, de l’emplacement de votre jardin et des conditions météorologiques de votre région. Selon les espèces, vous pourrez avoir une haie persistante, des arbustes d’ornement, ou des massifs de vivaces. N’hésitez pas à faire appel à un jardinier professionnel si vous sentez que vous avez besoin d’un coup de main.